75 000 euros pour de nouveaux projets inclusifs dans l’Enseignement de promotion sociale

Sur proposition de la Ministre de l’Enseignement de promotion sociale et de l’Egalité des chances, Isabelle Simonis, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient de marquer son accord pour financer de nouveaux aménagements inclusifs dans l’enseignement de promotion sociale. 

Un budget de 75 000 euros a ainsi été octroyé et sera complété à hauteur de 50 000 euros par CAP 48, l’opération de solidarité de la RTBF, pour financer des aménagements inclusifs au sein de l’EPFC - l’établissement de l’Enseignement de Promotion et de Formation Continue - situé à Saint-Josse. Ce montant total de 125.000 euros servira notamment à faciliter l’accès à l’établissement et aux classes pour les personnes à mobilité réduite.

Depuis 2015, des actions conjointes avec CAP 48 ont déjà permis de réaliser un laboratoire informatique pour les personnes malvoyantes, aveugles et celles atteintes d’un handicap moteur, à Seraing, mais aussi d’aménager des classes et accès afin d’élargir l’enseignement au public présentant un handicap moteur ou mental léger à Farciennes.

« Le lancement de ce nouveau projet bruxellois s’inscrit dans la lignée des réalisations précédentes visant à rendre l’Enseignement de promotion sociale accessible à toutes et tous pour, à terme, offrir aux quatre coins de Wallonie et de Bruxelles un maillage d’établissements véritablement inclusifs » souligne la Ministre Simonis.

Ce nouveau dispositif vient, par ailleurs, renforcer le décret organisant l’Enseignement de promotion sociale inclusif adopté le 29 juin 2016, et qui prévoit notamment, une personne de référence dans chaque établissement scolaire pour accompagner et assurer certains aménagements raisonnables à destination des étudiantes et étudiants en situation de handicap.

 

Plus d’infos?

Stéphanie WILMET, Porte-parole de la Ministre Simonis, 0479/44.25.36.