Egalité des chances

  • 2016-01-07 18:29

    L’édition 2016 du projet « Girls day, Boys day » a été officiellement lancée ce jeudi 7 janvier à l'Institut provincial paramédical secondaire "La Samaritaine" de Montigny-sur-Sambre. À cette occasion, 60 élèves de 2e année secondaire ont pu rencontrer et échanger avec des professionnels qui pratiquent des métiers traditionnellement exercés soit par des hommes, soit par des femmes. En l’occurrence, 2 puériculteurs et 1 stagiaire ont accepté de venir témoigner de leur choix de carrière et de leur travail auprès des étudiants du second degré.

     

  • 2016-01-07 14:51

    Suite à la proposition du Secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations, Théo Francken, d’instaurer des cours de « respect » des femmes à destination des personnes migrantes, la Ministre des Droits des femmes et de l’Egalite des chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, s’interroge sur le fondement d’une telle décision et le contenu de la mesure avancée.

  • 2015-11-20 15:40

    Ce 25 novembre marquera la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. À cette occasion, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la Commission communautaire française (COCOF) ont travaillé conjointement pour réaliser une campagne de sensibilisation visant principalement les jeunes couples de 15 à 25 ans.

  • 2015-11-18 15:57

    Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté sur proposition de la Ministre Simonis, le plan d’actions national de lutte contre les violences de genre (PAN) 2015-2019.

    Le Gouvernement a chargé la Ministre de l’Egalité des chances, Isabelle Simonis, de l’exécution du PAN, pour les mesures impliquant la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de son évaluation.

  • 2015-11-12 15:34

     

    Dans le cadre de l’appel à projets « Promotion de la citoyenneté et de l’interculturalité » (PCI) lancé le 20 juin dernier, la Ministre de l’Egalité des chances et de l’Interculturalité, Isabelle Simonis, a proposé au Gouvernement d’attribuer l’enveloppe de 1.450.000 euros pour mettre en œuvre 156 projets visant à soutenir des activités d’éducation des jeunes à la citoyenneté, de lutte contre le racisme et de défense des droits des personnes fragilisées par l’exil.