Jeunesse

  • 2017-12-14 11:56

    Sensibiliser à l’information et à l’utilisation des médias à travers la mise à disposition de journaux au sein des écoles, c’est une réalité vécue par de nombreux jeunes et professeurs enseignants à travers le projet « Ouvrir Mon quotidien » qui existe depuis plusieurs années en Fédération Wallonie-Bruxelles. L’opération est soutenue par lapresse.be et la Fédération Wallonie-Bruxelles via le Conseil supérieur de l’éducation aux médias (CSEM). 

  • 2017-11-29 16:04

    Par de multiples activités menées dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles, les associations de jeunesse travaillent quotidiennement à développer la citoyenneté et l’esprit critique des jeunes. Parmi ces associations, les Centres de jeunes remplissent des missions de proximité tout à fait essentielles dans de nombreux quartiers urbains comme dans les zones rurales.

  • 2017-11-28 09:36

    Afin d’encourager la mise en place d’animations d’éducation à la vie sexuelle et affective (EVRAS) dans les structures de jeunesse, la Ministre de la Jeunesse et des Droits des femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, vient d’octroyer 128.440 euros pour réaliser 30 projets dans ce secteur durant les prochains mois.

    Ces projets prendront la forme d’animations avec les jeunes, de formations d’animateurs et de productions d’outils.

  • 2017-10-26 08:41

    Sur proposition de la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, le gouvernement vient de marquer son accord sur un financement complémentaire de 1.301.000 euros à destination des 210 centres de jeunes agréés par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Toutes les maisons de jeunes, les centres d’information de jeunes, les centres de rencontres et d’hébergement bénéficieront ainsi d’un soutien renforcé à leur fonctionnement dès cette année.

  • 2017-09-07 13:34

    Lancé en juin dernier par la Ministre des Droits des femmes et de la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, le projet d’animations « labellisées » en matière d’éducation à la vie sexuelle et affective dans les structures de jeunesse est aujourd’hui opérationnel. 

    Suite à l’appel à candidature récemment ouvert, où 73 dossiers ont été introduits, 65 opérateurs viennent en effet d’être désignéspar le comité de sélection pour exécuter cette mission d’éducation :