Jeunesse

  • 2016-01-07 17:29

    L’édition 2016 du projet « Girls day, Boys day » a été officiellement lancée ce jeudi 7 janvier à l'Institut provincial paramédical secondaire "La Samaritaine" de Montigny-sur-Sambre. À cette occasion, 60 élèves de 2e année secondaire ont pu rencontrer et échanger avec des professionnels qui pratiquent des métiers traditionnellement exercés soit par des hommes, soit par des femmes. En l’occurrence, 2 puériculteurs et 1 stagiaire ont accepté de venir témoigner de leur choix de carrière et de leur travail auprès des étudiants du second degré.

     

  • 2015-12-16 09:24

    Sur proposition de la Ministre l’Enseignement de promotion sociale et de la Jeunesse, Isabelle Simonis, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé aujourd’hui la mise en place de plusieurs « Ateliers de Pédagogie Personnalisée » visant à relancer 640 jeunes sur le marché du travail en région bruxelloise.

  • 2015-11-20 14:40

    Ce 25 novembre marquera la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. À cette occasion, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la Commission communautaire française (COCOF) ont travaillé conjointement pour réaliser une campagne de sensibilisation visant principalement les jeunes couples de 15 à 25 ans.

  • 2015-11-18 14:59

    La démocratie et la citoyenneté sont au cœur des politiques de jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’information des jeunes, le développement de leur esprit critique et la construction d’opinions personnelles est un préalable à une compréhension de leur environnement et aux actes citoyens qui en découleront.

  • 2015-11-12 14:29

    nohate

    Selon une étude réalisée par le Conseil de l’Europe, 68% des jeunes entre 16 et 30 ans passent au moins 5 heures/jour sur internet. Ces mêmes jeunes déclarent avoir déjà été confrontés au discours de haine sur internet : 78% s’affirment dépités par cette haine et la moitié d’entre eux souhaiterait pouvoir la combattre, tout en se sentant par ailleurs démunis.