L’expérience antérieure des étudiants de l’Enseignement de promotion sociale mieux valorisée dès janvier 2018

Sur proposition de la Ministre de l’Enseignement de promotion sociale, Isabelle Simonis, le Gouvernement vient d’adopter en dernière lecture le projet d’arrêté visant à valoriser les compétences professionnelles acquises par des étudiants de manière formelle et informelle au cours de leur vie.

Ce texte permet une meilleure identification de l’ensemble des types de valorisations possibles et uniformise les pratiques au sein de tous les établissements de promotion sociale.

« D’ici peu, les étudiants qui s’inscrivent dans l’enseignement de promotion sociale pourront faire valoir davantage leurs expériences acquises antérieurement lors d’apprentissages, de métiers exercés ou encore de formations professionnelles. Un-e dessinateur-trice en construction, un-e boucher-ère, un-e électricien-ne ou encore toute personne désireuse de suivre une formation de niveau secondaire ou supérieur pourra, sur base de son parcours, obtenir plus de dispenses pour accéder plus rapidement au diplôme. Il s’agit d’une évolution majeure qui positionne l’Enseignement de promotion sociale comme pionnier en matière de valorisation des acquis », se réjouit Isabelle Simonis.   

Cette mesure sera opérationnelle à partir du 1er janvier 2018. Les étudiants et étudiantes pourront alors progressivement bénéficier d’un accompagnement personnalisé et faire reconnaître leurs expériences professionnelles et formations antérieures auprès des établissements scolaires où ils s’inscrivent.

Le texte améliore par ailleurs les équivalences permettant ainsi la reconnaissance automatique dans l’enseignement de promotion sociales de contenus suivis auprès d’opérateurs de formation professionnelle (IFAPME, SFPME, Actiris, Forem, etc.) pour faciliter la poursuite de parcours menant au diplôme.

La valorisation des acquis de l’expérience incarne par ailleurs une nouvelle étape dans la modernisation et la simplification de l’Enseignement de promotion sociale, qui vise à permettre à chaque adulte de réorienter sa carrière, de rebondir mais aussi de se former tout au long de la vie. 

 

Plus d’infos ?

Stéphanie WILMET : 0479/44.25.36