Lancement de la campagne « Sale chienne » contre les insultes sexistes dans les transports publics

Toutes et tous ensemble contre le harcèlement dans l’espace public! Lasbl Touche pas à ma pote lance aujourd’hui la campagne « Sale chienne », une campagne d’affichage diffusée dans les transports publics.
 
Alors que 95 % de femmes déclarent avoir été la cible de sexisme dans l’espace public et que seulement 3 % d’entre elles portent plainte, la campagne a pour principaux objectifs de sensibiliser le grand public à cette thématique, mais aussi de faire connaître la loi de 2014 punissant le sexisme et d’encourager les victimes à s’en saisir.
 
« Le sexisme, c’est illégal », dit-la campagne. Une femme sur deux ignore que le code pénal prévoit une amende de 50 à 1 000 euros et de un mois à un an de prison.
 
« Sale chienne », « Gros thon », « Petite cochonne »: le texte accrocheur des trois visuels fait prendre conscience de l’impact des insultes sur celles qui les entendent. La campagne a été développée pro bono par l’agence J. Walter Thompson Brussels, partenaire de l’asbl depuis ses débuts en 2012.
 
Elle est financée à hauteur de 20.000 euros par la Ministre des Droits des femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis. Les visuels de la campagne sont diffusés à partir de ce mardi 20 mars via la STIB et les TEC avec respectivement 550 et 220 espaces publicitaires mais aussi dans 25 gares de la SNCB.
 
« Cette action s’inscrit dans le cadre du Plan intra-francophone de lutte contre les violences sexistes et intrafamiliales et entend lutter contre la banalisation du harcèlement des femmes dans l’espace public tout en donnant une visibilité à la loi contre le sexisme. Elle répond également aux recommandations formulées par quelques 80 associations de femmes lors de l’assemblée participative pour les Droits des femmes, Alter Égales, en décembre dernier » déclare la Ministre Simonis.
 
« La STIB est heureuse de contribuer à la large diffusion de cette campagne de sensibilisation au travers de ce nouveau partenariat avec Touche pas à ma pote. La majorité de nos voyageurs sont des voyageuses, nous voulons qu’elles puissent se sentir libres, respectées et en sécurité sur nos lignes comme partout dans la ville » déclare Brieuc de Meeûs CEO de la STIB. 
  


Plus d’infos ?
Stéphanie WILMET, Porte-parole d’Isabelle SIMONIS, 0479/44.25.36
Pauline POURTOIS, Coordinatrice Touche Pas A Ma Pote, 0486/90.90.87
Françoise LEDUNE, Porte-parole de la STIB, 0496/21.40.24