Mixité dans le sport : lancement de l’appel à projets

La Ministre des Droits des Femmes à la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, et le Ministre en charge des Sports, Rachid Madrane, lancent un appel à projets pour encourager plus de mixité dans le sport, mais aussi permettre aux filles et garçons, hommes et femmes d’avoir un accès plus égalitaire aux différentes activités sportives.

Ce dispositif vise à soutenir la création de projets pilotes etnovateurs dans le domaine du sport de loisirs, avec une priorité accordée aux sports collectifs. Il s’agit, à titre d’exemples, de mettre en place une équipe mixte dans un sport habituellement non mixte, de promouvoir la participation des femmes dans les fonctions de monitrice sportive et d’arbitrage ou encore de créer une équipe féminine dans un sport majoritairement pratiqué par des hommes et, et inversement, de mettre en place une équipe masculine dans un sport dit féminin.

« Si le sport s’est largement démocratisé ces cinquante dernières années, une série de discriminations de genre persistent toujours aujourd’hui : moindre pratique régulière chez les femmes et les jeunes filles, faible présence de femmes dans le sport de haut niveau, représentation inégalitaire au sein des instances dirigeantes, peu de mixité, etc… Nous voulions donc agir en la matière », précise Rachid Madrane. 

Concrètement, les Fédérations, associations, clubs sportifs affiliés à des Fédérations et les centres sportifs reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles, peuvent, depuis le 15 février et jusqu’au 31 mars prochain, proposer des projets expérimentaux d’une durée de 3 à 12 mois qui portent, soit sur la déconstruction de préjugés rencontrés dans le sport, soit sur l’ouverture d’un sport majoritairement pratiqué par des personnes d’un même sexe, en vue de le rendre accessible à l’autre sexe. 

Pour mettre en œuvre ce projet, les deux Ministres ont réservéune enveloppe budgétaire totale de 100.000€, qui permettra à chaque projet sélectionné de recevoir un soutien maximal de 7.500 euros.

« Parce qu’il porte intrinsèquement les valeurs d’ouverture, de dialogue et de respect, le sport est un domaine clé pour réussir à dépasser les préjugés. Il peut être un instrument essentiel de l’égalité entre femmes et hommes et permettre à chacun d’accéder aux mêmes perspectives d’émancipation », conclut Isabelle Simonis.

A ce jour, plusieurs candidats ont d’ores et déjà marqué leur intérêt pour cette initiative. Les projets retenus se mettront en place sur le terrain à partir du mois de mai prochain. L’appel à projets et le formulaire de candidature sont publiés sur le site de l’ADEPS – www.sport-adeps.be

 

 

Plus d’infos ?

Stéphanie WILMET, porte-parole d’Isabelle SIMOINS : 0479/.44.25.36

Vanessa DESPIGELAERE, porte-parole de Rachid MADRANE : 0476/76.37.30