Réinsert : vers une structure unique pour l’école en prison

Sur proposition de la Ministre de l’Enseignement de promotion sociale, Isabelle Simonis, le Gouvernement vient d’adopter, en première lecture, l’avant-projet de décret relatif à la création de Réinsert, une structure destinée à améliorer la réinsertion en milieu carcéral à travers l’enseignement.

Ce texte vise à créer une « structure unique pour l’école en prison », qui coordonnera l’organisation des formations pour toutes les prisons de Wallonie et de Bruxelles. 

Concrètement, cette mesure permettra de renforcer et d’appuyer le travail déjà réalisé par les établissements d’enseignement de promotion sociale et ainsi de pérenniser les formations qualifiantes en milieu carcéral (soudure, horticulture mais aussi gestion ou encore informatique, etc.)

Un budget annuel de 800.000 euros a également été alloué à la mise en place et au fonctionnement de cette structure inédite mais aussi pour organiser des formations.

Pour rappel, l’Enseignement de promotion sociale est le seul type d’enseignement qui organise des cours en milieu carcéral, tant à destination des détenus incarcérés que des personnes sous surveillance électronique ou en liberté conditionnelle. Actuellement, près de 25% des détenus suivent des cours en prison.

« La réinsertion des justiciables se trouve au cœur de ce projet de décret qui ambitionne aussi de proposer un fonctionnement plus optimal pour l’école en prison », conclut la Ministre.