« Supporters de l’égalité hommes-femmes » : clap de fin et nouvelles mesures

En cette veille du 8 mars, Journée internationale des Droits des femmes, la campagne « Supporters de l’égalité hommes-femmes » lancée par la Ministre, Isabelle Simonis, en partenariat avec le Royal Excel de Mouscron, le Sporting de Charleroi et le Standard de Liège se clôture autour d’une vidéo « highligths»mettant en scène différentes actions de visibilité et de sensibilisation initiées par les supporters des 3 clubs : https://youtu.be/nmHV-gjDh34

En moins de 3 semaines, cette campagne visant à encourager les hommes à s’engager en faveur de l’égalité, peut déjà arborer un premier bilan positif puisque, au-delà des 3 matchs thématiques, le site associé a été consulté à près de 1500 reprises tandis que les 3 vidéos de teasing des matchs thématiques ont été visionnées par plus de 50.000 personnes sur les réseaux sociaux.

« Je me réjouis des premières retombées positives de cette initiative mais aussi de l’engagement et du dynamisme des clubs et des supporters dans cette démarche. La participation de chacun est indispensable pour parvenir à plus d’égalité et les hommes ont un rôle clé à jouer pour impulser un changement de mentalité », ajoute la Ministre Simonis.

Pour rappel, la campagne « Supporters de l’égalité » dont la majorité des actions figurent sur le site www.supportersdelegalite.be, vise non seulement à conscientiser les hommes aux inégalités persistantes entre hommes et femmes mais leur propose également quelques changements concrets à adopter pour devenir des « supporters de l’égalité au quotidien », comme:

  • Prendre son congé de paternité (qui n’est actuellement pas obligatoire).
  • Participer de façon plus équitable aux tâches ménagères.
  • Partager les frais de contraception.
  • Prendre et partager son congé parental.
  • Agir face à des situations de sexisme ou de harcèlement.
  • Encourager une éducation sans stéréotypes sexistes pour les enfants, en laissant par exemple ces derniers découvrir les loisirs et les sports qu’ils affectionnent.
  • Donner le double nom de famille aux enfants.

À côté de cette nécessaire action de sensibilisation, la Ministre Simonis entend continuer à prendre une série de mesures pour tendre vers l’égalité hommes-femmes. A cet égard, elle vient de faire adopter, par le Gouvernement de ce mercredi, l’avant dernière évaluation du « plan transversal égalité hommes-femmes » de la Fédération Wallonie-Bruxelles où figurent une série de nouvelles mesures réalisées en 2017 comme la création d’un Master interuniversitaire en études de genre, le décret « Mini-miss » relatif aux concours fondés sur l’apparence destinés aux enfants et la lutte contre l’hypersexualisation ou encore le soutien au développement de filières sportives féminines et mixtes.

Elle déposera par ailleurs prochainement sur la table du Gouvernement un avant-projet de décret relatif à la lutte contre les violences faites aux femmes visant à offrir un financement plus structurel aux organismes de terrain mais aussi, avec son collègue Ministre de la fonction publique, un avant-projet de décret visant à instaurer davantage de parité au sein des fonctions dirigeantes de la fonction publique.

 

Plus d’infos ?

Stéphanie WILMET : 0479/44.25.36